Test n°16: Pourquoi parler plusieurs langues quand on est vendeur

Parler plusieurs langues: un atout pour le vendeur

Parler plusieurs langues: un atout pour le vendeur

Savoir plusieurs langues est un atout considérable dans la vie de tous les jours et plus particulièrement lors du contact avec les clients.

Cette semaine, une dizaine de clients français sont venus dans mon magasin. Mes collègues italiens m’ont appelée à la rescousse. J’ai conclu toutes les ventes car j’ai pu les renseigner sur nos produits. Cela m’a fait réfléchir sur l’importance des langues dans le commerce.

La première chose à prendre en considération est la position géographique de votre magasin. Si vous travaillez dans une ville où il y a beaucoup de touristes étrangers, il est fortement recommandé de connaître au moins l’anglais. Souvent considérée comme langue internationale grâce à la mondialisation, l’anglais est presque devenu une exigence pour trouver un métier dans le commerce. Dans mon cas, la position géographique requiert aussi une bonne connaissance du français. Le centre commercial où je travaille se trouve à deux heures de route de la frontière française et les touristes français viennent souvent y faire un tour.

La nature du magasin a aussi son importance dans le choix des langues que doivent connaître les vendeurs. Par exemple, en plus de l’anglais, les boutiques de luxe et de mode misent aussi sur le russe et le mandarin pour conquérir un type de clientèle aisée, prête à acheter sans regarder à la dépense mais très attentive à la qualité du service client.

Communiquer dans la langue maternelle du client permet de créer une relation particulière entre le vendeur et le client. Ce dernier se sent comme chez lui. N’ayant plus la barrière de la langue, il peut demander des renseignements facilement sans avoir peur de ne pas être compris. On titille aussi sa curiosité… Le client vous posera alors des tas de questions (où et pourquoi vous avez appris sa langue, si vous êtes déjà allé dans son pays…), ce qui développe la communication et instaure une relation de confiance propice à la vente. Il sera plus enclin à revenir car vous vous différenciez des autres vendeurs et de vos concurrents.

Ok… mais si je fais des erreurs, je vais faire mauvaise impression!

Rassurez-vous! Pas besoin d’être parfait (à part si vous travaillez dans un magasin de luxe)! Le client apprécie les efforts que vous faites pour parler sa langue. De nombreux vendeurs ne se donnent même pas la peine d’essayer de communiquer ou de se faire comprendre par les étrangers!

Ce n’est pas tout! Généralement, le client trouve ça adorable quand il entend des erreurs de prononciation ou de grammaire. Lorsque je me trompe d’accent en italien, c’est souvent l’occasion pour commencer une conversation sur la France et les voyages avec le client! C’est un très bon moyen pour le fidéliser!

Parlez-vous plusieurs langues? Est-ce que ça vous aide dans votre travail? Racontez vos expériences dans les commentaires ci-dessous!

(image: http://www.freepik.com . Designed by Freepik)

Tags: , , , , , , , ,

Leave a Comment