Test n°25: Résumé du livre « Le plus grand vendeur du monde »

Aujourd’hui nous partons à la découverte d’un livre qui m’a en-thou-sias-mé: « Le plus grand vendeur du monde » de Og Mandino. J’en avais entendu parler positivement et je dois dire que le titre m’avait particulièrement marqué! Le hasard (ou le destin) a fait que quelques jours après, je l’ai eu entre les mains alors je me suis dit pourquoi pas. Un des grands avantages de ce livre c’est qu’il est court et facile à lire donc pour moi qui ai peu de temps disponible c’est génial. Je l’ai dévoré pendant les pauses déjeuner.

Og Mandino nous raconte la vie de Hafid, un jeune chamelier qui rêve devenir le plus grand vendeur du monde. Au cours de sa quête, Hafid recevra un coffret contenant les 10 principes qui lui permettront d’atteindre son objectif.

Chaque parchemin est une vraie perle à lire et à relire tous les jours et surtout à appliquer! Pour qui travaille dans le monde des affaires et veut améliorer sa vie, les principes peuvent être mis en pratique dans tous les secteurs.

Ce qui m’a le plus marqué dans cette oeuvre est l’importance que l’auteur donne à la générosité et à l’humilité. 

Le premier principe est: « Je construirai de bonnes habitudes et je deviendrai leur esclave ». Le premier parchemin est le plus important car il enseigne la meilleure façon d’apprendre ce qui est écrit dans les autres rouleaux. C’est la mise en place de nouvelles habitudes de vie, de cette façon chaque principe s’imprimera en nous devenant une part de nous-même et une habitude de vie. Le succès est un état mental. Pour faire pénétrer les principes dans notre inconscient et subconscient, il faut lire chaque principe pendant trente jours (en silence le matin et après le repas de midi et à haute voix le soir avant d’aller se coucher).

Le deuxième principe est : « Je saluerai ce jour avec l’amour dans le coeur ». L’amour est le secret le plus grand pour avoir du succès. Eprouvons de l’amour pour nous-même, pour notre prochain, pour ce que nous faisons et pour ce qui nous entoure et nous nous sentirons invincibles. Rien ne pourra nous toucher car les émotions négatives ne peuvent coexister avec l’amour. C’est une arme pour ouvrir le coeur des hommes.

Le troisième parchemin est basé sur la persévérance. « Je persévérerai jusqu’au succès. » En avançant un pas après l’autre il est plus facile de rejoindre ses objectifs. Chaque effort, même le plus infime, que nous fournissons tous les jours nous permet d’atteindre le succès. Les échecs nous rapprochent toujours plus du succès. Og souligne l’importance des mots que l’on utilise dans notre vie. Les mots qui génèrent du manque (impossible, je ne peux pas, abandonner…) sont à bannir de notre vocabulaire. La journée doit toujours se conclure sur un succès pour nous préparer au succès du lendemain.

Le quatrième point est l’estime de soi « Je suis le plus grand miracle de la nature ». Chaque être humain est unique et a le pouvoir de devenir la meilleure version de soi-même. C’est la même chose dans la vente, ce qui nous distingue des autres vendeurs, c’est notre personnalité. Au lieu de copier les autres, nous devons montrer qui nous sommes. En présence de deux produits similaires, notre personnalité déterminera si les clients achètent nos produits ou ceux des concurrents. Nous montrons avec orgueil notre diversité et nous cachons nos ressemblances. De plus, en nous concentrant exclusivement sur le moment présent, nous améliorons nos performances dans notre vie personnelle et professionnelle.

Le cinquième principe est « Je veux vivre cette journée comme si c’était la dernière. » Nous laissons le passé derrière nous, puisque nous ne pouvons rien y changer et nous ne pensons pas au futur et aux challenges qui n’arriveront peut-être pas. Nous vivons l’instant présent avec gratitude car nous avons la chance d’être encore en vie. Nous avons l’opportunité d’avoir encore du temps pour nous améliorer. Nous ferons de ce jour le plus beau jour de notre vie.

Le sixième point est  » Je serai maître de mes émotions. » Tout comme la nature, nos émotions ont un cycle. Pendant la vente, nos émotions influencent les clients. Si nous sommes joyeux et enthousiastes et que nous sourions aux clients, l’atmosphère que nous créons est propice à la vente. (Si le sujet vous intéresse, j’avais d’ailleurs fait un test à ce sujet: Vendre en peignoir de bain.) La mise en place d’actions positives (chanter, rire, agir…) contrastent les émotions négatives. Cependant Og nous met en garde, être en permanence satisfait de soi-même est aussi un piège dans lequel il ne faut pas tomber. Etre maître de ses émotions permet de contrôler son destin.

Le septième parchemin est mon préféré! « Je rirai au monde ». Og nous rappelle de rire de nous-même. « L’homme est assez ridicule lorsque qu’il se prend trop au sérieux ». Le rire donne une autre dimension à ce qui nous arrive. Le stress est omniprésent dans notre société. Il devient rare de trouver des personnes qui rient de bon coeur alors que cela devrait être normal. Les trois mots qui permettent de traverser toutes les adversités sont: « ça aussi passera. » C’est très efficace. Avant la lecture de ce livre, j’utilisais cette phrase: « ce n’est qu’un mauvais moment à passer ». Avec la visualisation d’un moment heureux et serein, j’arrivais à retrouver le calme et la sérénité, ce qui m’a toujours permis d’aller de l’avant.

Le huitième principe est « je multiplierai par cent ma valeur ». En choisissant de nous former, nous multiplions notre valeur. Les moments difficiles et les échecs servent à nous faire mûrir. Pour grandir rapidement, nous devons nous fixer des objectifs chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque année de notre vie. Peu importe les obstacles lorsque l’objectif est clair, nous n’avons peur de rien. Pour concrétiser nos objectifs, nous devons les annoncer publiquement, cela nous pousse à accomplir ce que nous avons dit.

Le neuvième point est passer à l’action maintenant! Pour vaincre la peur et la procrastination, il faut agir. De même, il faut passer à l’action avec le client, aller vers lui et lui proposer nos produits. S’il dit non, passons au prochain client. Nous devons nous répéter: « J’agis maintenant ». L’action est ce qui détermine notre valeur et pour augmenter notre valeur, nous devons multiplier nos actions.

Le dernier parchemin est: demander à Dieu de nous guider. Non pas pour recevoir des choses matérielles, mais simplement pour trouver la voie qui nous conduira à la réalisation de nos objectifs et au développement de nos capacités. La prière du vendeur de ce dernier chapitre est exceptionnelle, en effet elle regroupe tous les points forts des autres parchemins.

J’espère que ce résumé vous a apporté de la valeur et qu’il vous aidera vous aussi à devenir le plus grand vendeur du monde! Je vous avoue que j’ai tellement aimé ce livre que j’ai acheté la suite « Le plus grand vendeur du monde – Partie II la fin de l’histoire »… un autre résumé en perspective 😛

A très bientôt et bonnes ventes!!!

Tags: , , ,

Leave a Comment