Est-ce la fin de l'hard discount?

Est-ce la fin de l’hard discount?

Vous connaissez certainement le hard discount mais avez-vous déjà entendu parler du smart discount? Ce nouveau modèle a déjà été adopté avec succès par des géants du hard discount comme le Lidl. Les habitudes des consommateurs ont évolué et le hard discount ne répond plus à leurs attentes.

Pour la petite histoire… Dans les années 90, nous avons vu le boom des hard discount. Ces magasins réussissent à maintenir des prix avantageux en économisant dans plusieurs secteurs. La gestion est simplifiée au maximum. Pour la mise en rayon, on utilise des palettes. Le choix de produits est limité et les grandes marques peu nombreuses. Les employés sont polyvalents, cependant le service client est pratiquement inexistant. Quant à la publicité, on se fie au bouche à oreille pour faire venir les clients. Mais aujourd’hui, les prix bas ne suffisent plus à attirer les consommateurs. Pour faire face à la chute des ventes, le hard discount a dû se réinventer et donner naissance à un nouveau modèle low-cost.

Le smart discount consiste à maintenir le prix discount en améliorant l’expérience client. A la place du style spartiate du hard discount, le consommateur trouve un magasin soigné et agréable. Les produits des grandes marques sont plus présents en rayon, ce qui permet à l’acheteur de concentrer ses achats dans un seul magasin. Le service client est une des forces du smart discount. Même si les produits ont un prix bas, les vendeurs s’intéressent vraiment aux consommateurs et pas seulement aux profits. Le marketing et la publicité sont réduits au strict nécessaire. Ce nouveau concept de magasin maximise la satisfaction du client. La valeur perçue par l’acheteur augmente ainsi que l’impression d’acheter un produit de qualité beau et pas cher.

Pour vendre plus, on nous a conseillé de mettre en magasin des produits en promotion (de 20 à 30€) sur des palettes (comme dans les magasins hard discount). Ce type de mise en rayon est fréquemment utilisé lors de déstockage, quand on a reçu une grande quantité d’un même produit. Mais est-ce que ça fonctionne encore? J’ai testé pour vous deux dispositions différentes dans deux magasins: une présentation sur palette et une sur un présentoir classique (plus élégant). Nous avons mis les produits près de la caisse pour une plus grande visibilité.

Après seulement une semaine le bilan n’est pas concluant. Le magasin avec la palette a vendu 2 produits et le magasin avec le présentoir 1 seul. Les ventes n’ont pas augmenté significativement depuis que nous avons effectué ce test. Je pense qu’une semaine est trop courte pour pouvoir évaluer l’impact de ces changements, donc nous jouerons les prolongations encore quelques semaines. 😀  Je vous tiens au courant!